West African Entrepreneurship and Innovation Foundation 2020

              
              

WAEIF est une nouvelle initiative pour la promotion de l'entrepreneuriat et de l'innovation au Burkina Faso et en Afrique de l'Ouest

L'initiative

L’idée primitive sous-jacente qui a permis de porter sur les fronts baptismaux la « WEST AFRICAN ENTREPRENEURSHIP AND INNOVATION FOUNDATION » est partie de l’organisation du « GLOBAL ENTREPRENEURSHIP SUMMIT (GES) » tenu en novembre 2014 à Marrakech au Maroc, sous la houlette des Etats-Unis d’Amérique, et qui a vu la participation de deux (2) entrepreneurs burkinabé dont l’un a été sélectionné pour la circonstance par l’Ambassade Américaine à Ouagadougou et l’autre ayant participé au compte de sa Société.

Mr Isidore SINKONDO, a été celui qui a été sélectionné et sponsorisé par l’Ambassade Américaine, et Monsieur Boukary OUEDRAOGO, ayant participé à ce sommet sous la bannière de sa Société privée.

Ces deux jeunes entrepreneurs ayant été exposés « à la lumière du Beau et du Monde Intelligible » de ce sommet tel le cas du prisonnier qui a effectué la dialectique ascendante dans « l’Allégorie de la Caverne de Platon », verront désormais leur conception de la vie changée par ce qu’ils viennent d’écouter, d’entendre et de contempler de visu autour des témoignages et motivations irrésistibles de toutes ces sommités mondiales politiques, financières et économiques et des délégations de haut niveau venues des quatre coins du monde.

Pénétrés et transformés donc par ces enseignements émouvants et éloquents de toutes ces sommités qui ont pour la plupart, toutes échoué dans leurs premières tentatives avant de connaitre de nouveau, le chemin de la gloire et du succès, ces deux jeunes « conquistadors burkinabé » vont alors se rencontrer autour d’un dîner sur place pour faire le point de leur participation à ce sommet historique. La première idée qui a chatouillé en même temps, comme une frénésie orchestrée, leurs poumons, est celle d’être des « provocateurs de changement » pour la jeunesse burkinabé et celle de la Sous-région, comme l’ont fait toutes ces personnalités de haut niveau qui viennent de faire des témoignages émouvants. Cette provocation de changement en leur sens, vise à incruster en la jeunesse burkinabé et ouest-africaine une nouvelle mentalité, celle de prendre des risques en entreprenant une activité génératrice de revenus pour créer une richesse locale en vue de transformer leur vie et celle des autres dans leur environnement social et sociétal. La présence à ce Sommet des incubateurs et des « crowdfounders » a plus que jamais galvanisé ces deux jeunes burkinabé qui craignaient l’autre épine dorsale de l’entreprenariat qui était l’obstacle du financement des projets des jeunes entrepreneurs. Pour donc amener les jeunes entrepreneurs à créer leurs propres activités en ayant le goût du risque quelque soient les obstacles et les accompagner matériellement , financièrement et stratégiquement sur le terrain de la construction du développement local avec des idées innovatrices pour faire de la domestication du développement une réalité, la meilleure voie que les Sieurs Isidore SINKONDO et Boukary OUEDRAOGO ont choisie, est celle de créer une Fondation de l’Entreprenariat et de l’Innovation qui serait un véritable catalyseur de leur vision. C’est ainsi donc que la « WEST AFRICAN ENTREPRENEURSHIP AND INNOVATION FOUNDATION » a été conçue, pensée et réfléchie pour mettre fin aux souffrances de la jeunesse. Dans les pages qui suivront, il sera exposé à la lecture de nos partenaires, l’objet social, les buts et objectifs poursuivis par cette Fondation, sa charte de procédure et son mode de fonctionnement seront également détaillés ainsi que ses programmes d’activités et leur planning d’exécution, et enfin nous mettrons l’accent sur la meilleure stratégie idoine que cette Fondation mettra en place pour véritablement se positionner comme « l’Abreuvoir de tous les assoiffés en quête de progrès social et du développement local ».